top of page
  • Photo du rédacteurStarware IT Services

RGPD : une amende record de l'UE au groupe Meta


Facebook 210 millions d'euros, Instagram 180 millions d'euros.


Ce sont là les montants des deux nouvelles amendes infligées par l'Union Européenne au groupe Meta pour ses nombreux manquements au respect du Règlement Général à la Protection des Données.


Dans un communiqué de presse daté du 4 janvier 2023, la Commission de Protection des Données (DPC), qui représente l'Union européenne, a annoncé qu'elle infligerait deux amendes d'un montant total de 390 millions d'euros à Meta pour manquement à "ses obligations de transparence" par Facebook et Instagram.






La sanction fait suite à trois décisions récentes du CEPD (Comité européen de la protection des données) concernant Facebook, Instagram et WhatsApp, les trois marques phares du groupe.


Cela fait également suite aux conclusions de deux enquêtes liées au traitement des métadonnées et à plusieurs plaintes de Noyb, un groupe de protection de la vie privée, accusant la société mère de Facebook de ne pas offrir aux utilisateurs la possibilité de se retirer de la publicité ciblée.


Après enquête, la Commission de Protection des Données a constaté que Meta avait "manqué à ses obligations de transparence" et qu' "il n'y avait pas suffisamment de clarté sur les traitements effectués par les utilisateurs sur leurs comptes".


Aucune amende n'a été infligée à Meta concernant WhatsApp, mais des plaintes ont été déposées. Le DPC doit annoncer se prononcer sur la question courant de semaine prochaine.





Quoi qu'il en soit, Meta doit désormais demander aux utilisateurs leur consentement pour utiliser leurs données personnelles, sans quoi elle ne pourra utiliser leurs données pour de la publicité personnalisée".


Dans son communiqué, la Commission Informatique et Libertés (DPC) a donné trois mois à Meta pour mettre ses traitements en conformité avec le RGPD. Affaire à suivre...

Comments


bottom of page